les 2de BPA à Aix Libris, dernier jour

La soirée de vendredi 24 mai et samedi 25 mai nous ont permis de passer des moments privilégiés avec l’équipe organisatrice d’Aix Libris et les écrivain.e.s participant au salon. Comme nous vous l’avons promis, nous terminerons par le récit de notre séjour avec la soirée de vendredi et la journée de samedi. Tout d’abord, le maire d’Aix, M. Burnet, nous avait gentiment conviés à un apéritif dînatoire en compagnie de l’équipe de l’Atelier Canopé 17, des acteurs locaux, des exposants et des autrices et auteurs que nous avons côtoyé.e.s pendant les quatre jours de notre séjour. Nous avons dégusté de délicieuses verrines et goûté une des productions locales les plus célèbres : les huitres. Les romancières et romanciers sont venu.e.s à notre table pour échanger avec nous et nous remercier de notre contribution active à la bonne marche du salon. Nous nous avons ressenti beaucoup de fierté lorsqu’ils ont fait l’éloge de notre implication. M. Burnet, le maire et Serge Dufour, directeur de l’atelier Canopé 17 ont prononcé une allocution par laquelle ils ont remercié tous les présents. Ils ont insisté sur le rôle important que la classe de 2deBPA a joué, en aidant au bon déroulement d’Aix Libris. Après ce moment convivial, nous sommes rentrés au Centre Armand Fallières et certains sont allés faire un dernier tour de vélo avec deux des accompagnateurs. L’île d’Aix est très agréable et la météo nous a vraiment été favorable : pas une goutte d’eau ici alors qu’il pleuvait des cordes sur le continent.

Samedi matin, après les différentes tâches ménagères qui nous incombaient avant de laisser les lieux gracieusement mis à notre disposition, nous sommes allés rencontrer Olivier Gay, le romancier dont nous avions lu Le Noir est ma couleur. Nous avions préparé des questions et des nuages de mots avec des dédicaces que nous lui avons remis en fin de séance. Olivier Gay nous a raconté comment il s’est mis tout jeune à l’écriture et comment, la chance, la rapidité et le talent aidant, il peut aujourd’hui vivre de sa plume. Nous avons ensuite discuté de ses choix d’écriture, de ses personnages et il nous a livré quelques unes des ficelles qui lui permettent d’écrire aussi abondamment. A l’issue de l’heure et demi passée en sa compagnie, il nous a dédicacés des livres. Il était très satisfait de nos échanges.

Sous le Tivoli avec l’auteur de « Le Noir est ma couleur »

A l’atelier d’origami

Nous avons ensuite pris un bon repas avant de retourner prendre nos postes. Cette journée de samedi était très différente car il n’y avait plus de scolaires. Il fallait donc aller à la rencontre des visiteurs venus sur l’île pour des raisons parfois bien éloignées de la littérature jeunesse. Nous avons réussi à en convaincre certains de participer aux différentes animations et d’aller rencontrer les écrivain.e.s qui dédicaçaient leurs livres sous le tivoli central. Nous avons également continué d’assurer l’accueil et l’orientation des publics et garanti le fonctionnement de diverses activités proposées le week-end. Enfin, avant de prendre le chemin du retour, nous avons pu, pour certains, participer à un atelier de pâtisserie où nous avons confectionné des cookies. Les meilleures choses ayant une fin, nous nous sommes acheminés vers le port pour y prendre le bac, content.e.s de ces quelques jours mais également ravi.e. s de prendre un peu de repos à notre retour. Nous espérons que l’année prochaine nos camarades auront la même chance que nous. Longue vie à Aix Libris !

Bertrand Puard

Stéphanie Marchal

Un des beaux paysages de l’île d’Aix

Sophie Adriansen

 

Rencontre avec Olivier Gay