BAC PRO ASSP

Le mardi 22 mars 2016, au lycée Louis Audouin Dubreuil de Saint Jean d’Angély, les élèves de seconde Bac Pro ASSP ont abouti leur projet : elles sont devenues des « conteuses » pour une cinquantaine d’enfants de l’école maternelle Régnault de Saint-Jean d’Angély. Elles racontent…

Nous avons accueilli ce mardi deux classes de l’école maternelle Régnault accompagnées de leurs deux professeurs des écoles, de deux ATSEM (Agent Territorial Spécialisé en Ecole Maternelle) et de deux mamans. Ils sont arrivés à pieds de leur école à 14h30. Mmes Chillotti- Bouchlarhem et Tessier les ont accueillis en salle polyvalente. Elles leur ont présenté rapidement la classe et le projet et leurs professeurs les ont répartis en trois groupes d’environ 17 élèves. Ensuite, elles les ont accompagnés dans les trois salles prévues du bâtiment 300.

Dans chacune des salles se trouvaient deux groupes de conteuses, un professeur et pour deux d’entre elles, l’illustratrice Charlotte Hourdin-Gomez avec qui les élèves ont conçu leur livre et les marionnettes et Nina Gomez avec qui les élèves ont écrit et travaillé l’histoire contée.
Les conteuses étaient déjà installées, prêtes à raconter …

Le monstre du bois par Amandine et Clara
Promenons-nous dans les bois…

Dès le début, les enfants se sont montrés calmes et attentifs. Chaque groupe a écouté trois histoires. Trois contes ont été offerts dans deux salles différentes, certaines d’entre nous ont raconté en premier dans une salle et en dernier dans une autre. Comme chaque histoire durait environ cinq minutes, Mme Taupier a organisé cette rotation pour que les enfants puissent bénéficier de trois histoires.

La Face cachée de la poupée par Laurie et Léa
Quelle face préférez-vous…?

Ensuite, nous avons échangé avec les enfants sur leurs ressentis, leurs impressions… Ils ont beaucoup apprécié d’écouter nos histoires et de voir nos marionnettes. Ils nous ont raconté qu’eux aussi avaient écrit une histoire par classe et qu’ils faisaient un livre illustré également. Après ces premiers échanges nous leur avons lu et montré nos livres. Ils ont aussi beaucoup aimé. Certains ont préféré l’histoire contée, d’autres l’histoire lue. Pour finir, nous leur avons proposé et servi un goûter équilibré que nous avions préparé auparavant. Ils avaient faim et soif, mais dés que le goûter a été avalé, certains sont allés manipuler les marionnettes et ont reproduit des moments des histoires qu’ils avaient écoutées. Les professeurs et les enfants sont finalement repartis heureux vers 15h50.

Nounours par Margot et Anaïs
Nounours : une peluche effrayante !!

Après avoir goûter nous aussi, nous avons remis en ordre les salles, puis nous nous sommes réunies en salle 301 pour faire un bilan sur cette expérience ainsi que sur l’ensemble du projet. A l’unanimité, nous avons pleinement profité de cette expérience et nous y avons pris un réel plaisir. Nous avons adoré raconter devant les enfants, ils avaient des regards émerveillés et des réactions qui exprimaient leurs émotions. C’était formidable. Pourtant le projet nous a semblé fort long et difficile. Nous avons connu des hauts et des bas entre nous, avec les professeurs, avec Nina et Charlotte quand elles sont venues nous préparer à l’oralité du conte en animant les marionnettes le 29 février 2016. Mais au final, la somme de travail investie n’est rien par rapport à notre degré de satisfaction.
A l’unanimité, nous avons accepté de recommencer cette aventure le vendredi 27 mai 2016 lors de la semaine culturelle. Nous présenterons de nouveau nos contes animés avec les marionnettes et nos livres devant des enfants de l’école du Manoir de Saint Jean d’Angély.

La classe de Seconde Bac Pro ASSP.