Biarritz 2019 – J1

Sur le parvis, la TL3.

Mercredi 2 Octobre 2019

par Manon Bidault et Amandine Hillairet

Première séance à la gare du midi. « A febre » a reçu l' »Abrazo » du meilleur film.

Repas au self du lycée hôtelier

En regagnant le casino.

5h15 départ du bus pour Biarritz, beaucoup de fatigue mais l’excitation du voyage est là !
Après 5h de route nous sommes enfin arrivés à destination: avant de retrouver nos chambres, nous avons été brieffés par le réceptionniste pour quelques règles de bases. L’auberge de jeunesse est entourée d’arbres avec une structure boisée et de grandes baies vitrées. Nous avons été repartis par groupes de 4 et un groupe de 2 dans chaque chambre. Cette répartition était laborieuse car chacun voulait être avec ses amis.
Après s’être installés, nous sommes repartis en direction du lycée hôtelier où nous avons déjeuné.

Rencontre avec la réalisatrice et l’actrice principale de « Canción sin nombre ».

Arrivés au village nous avons eu un temps de pause pour visiter l’exposition du festival cinématographique de l’Amérique Latine, puis nous nous sommes installés à la gare du midi pour visionner notre premier long-métrage qui était « A febre » (la fièvre) de Maya Da-Rin. Le film raconte la vie d’un indigène d’Amazonie qui vivait au Bresil, il est tombé malade et on comprend comment ce drame est arrivé. Ce film est passionnant et agréable à regarder même si c’était le premier film du voyage et que tout le monde etait fatigué.Nous avons directement enchaîné avec « La vida a bordo » (la vie à bord) de Emiliano Mazza de Luca. Le documentaire montre la vie sur un bateau, le travail de l’équipage… Le bateau se nomme L’EXPLORATEUR , il ne s’arrête que très rarement. Ce documentaire était un peu moins distrayant car il montrait toutes les differentes visions du voyage sur le bateau, mais la fusion des sons, images et matières était intéressante car décalée.

Ce documentaire terminé, nous avons eu accès à un cours de danse cubaine. S’en suivie le diner ( composé d’un pique-nique), puis nous avons profité d’une soirée dansante jusqu’à 22h heure du retour.
Après cette fatigante et agréable journée nous étions tous contents de retrouver notre lit.

Démonstration de « Son cubano » au Village du festival installé dans les locaux du casino.

 Photos : élèves et professeures de TL3