La folle journée du Père-cent

Vendredi 10 Avril, sur le chemin du lycée depuis une vitre à l’arrière du bus, il est impossible de ne pas voir l’effervescence qui règne déjà dans la ville . Dès l’entrée de St Jean, une colonie de Bob l’éponge attirant l’œil des conducteurs font, malgré eux, ralentir la circulation. Il en est de même pour quelques Teletubbies quelques mètres plus loin.
Hélas la journée pour toutes les autres classes n’est pas modifiée, il faut aller en cours… Oui mais avec des assistants d’éducation déguisés qui viennent chercher l’appel en cours, des tortues ninjas passant plusieurs fois sous nos fenêtres, et d’autres déguisements venant frapper aux portes, la journée risque d’être mouvementée pour les professeurs et nous, futurs terminal !

A ce propos, lors du défilé de costume lors de la pause méridienne, combien de fois ai-je entendu « Et toi pour l’an prochain, des idées de costumes ? ». Voyant tout le travail qu’ont nécessité la plupart des costumes, il est vrai qu’il va falloir se décider.
Le jury particulièrement agité devant les prestations de certains terminales a longtemps délibéré pour décerner les prix, et nous pouvons les comprendre.
La parodie de « Là-haut » a mérité le prix du costume le plus original décerné par César.

N’est-ce pas génial de voir, élèves mais aussi personnels déguisés ? C’est pour ça que le père-cent est important, à quelques dizaines de jours du premier vrai examen savoir s’amuser avec les adultes mais aussi faire une pause scolaire pour souffler c’est primordial…