Histoire

Qui était Louis Audouin-Dubreuil ?

Louis Audouin-Dubreuil est né à Saint Jean d’Angély…

  • 2 Août 1887 : Naissance à Saint Jean d’Angély. Son père est négociant en cognac et dirige les établissements Audouin-Frères créés sous Louis XIV. Sa mère, Marie de Reboul, peintre fleuriste, descend d’une famille ancienne fixée au château de la Laigne , à cinq kilomètres de Saint Jean d’Angély. Enfance paisible, études jusqu’au bac au collège de Tivoli à Bordeaux puis à Poitiers chez les Pères.1905 – 1906 : Deux ans en Angleterre pour se préparer à reprendre l’affaire familiale.
  • 1907 : 20 ans, trois ans de service militaire dans la cavalerie.
  • 1911 : Reprend la direction des établissements Audouin Frères.
  • 2 Août 1914 : Mobilisation au deuxième Hussard de cavalerie.
  • 1915 – 1916 : L’Argonne ; le Four de Paris, les combats dans les tranchées.
  • Janvier 1917 : Brevet de pilote, départ pour le sud tunisien.
  • 1917 – 1918 : Lieutenant pilote- aviateur. Il crée le camp d’aviation de Zarzis.
  • 1919 : Mission de Saoura-Tidiktel.
  • 1920 : Rencontre avec André Citroën et G.M. Haardt.
  • 1921 – 1922 : Mission préparatoire de la première mission Citroën.
  • 17 décembre 1922 – 7 janvier 1923 : La première traversée du Sahara.
  • 1924 – 1925 : « La Croisière Noire Citroën ».(Colomb-Béchar, Tananaravive).
  • 1931 – 1932 : « La Croisière Jaune Citroën ». (Beyrouth, Pékin).
  • Juin 1933 : Il épouse Gilberte Marchesay. Trois filles naîtront de cette union : Dacine, Ariane et Tanit.
  • 1939 – 1940 : Chef d’Escadron, commandant du premier demi-régiment de 4ème chasseur d’Afrique.
  • 1942 – 1945 : Chargé de Mission auprès du Général Résident Général de France en Tunisie.
  • 1945 – 1960 : Louis Audouin-Dubreuil consacre les quinze dernières années de sa vie à écrire ses souvenirs de voyage et de guerre.
  • 12 Février 1960 : Meurt à Zarzis dans le sud tunisien.

Historique de l’établissement

Ecole libre à l’origine, puis collège municipal classique et moderne, le lycée de Saint Jean d’Angély fonctionne jusqu’en 1971 dans l’Abbaye située au centre de la ville, au pied des « Tours ».
L’accueil et la sécurité de 12 à 1500 élèves étant difficiles à assurer, en 1970 une partie du Premier Cycle transformé en C.E.S. essaime vers le nouveau campus en bordure nord de la ville.

En 1971, le 2e cycle part à son tour et recueille dans ses bâtiments neufs les classes commerciales jusque là hébergées au Collège Mécanique Agricole. La Cité Polyvalente mixte est née. En 1977, le C.E.T. désannexé devient Lycée d’Enseignement Professionnel Economique à côté du Lycée Polyvalent.

Jusqu’en 1983, l’Abbaye accueille encore quelques classes du Collège, qui, à la rentrée 1983, rejoignent la cité polyvalente, l’Abbaye étant alors rendue à la Municipalité.

Pendant l’année scolaire 1986-1987, le Lycée Polyvalent devient le Lycée Louis Audouin Dubreuil.