Une mini-entreprise équitable au lycée

Dans le cadre des heures de projet pluridisciplinaire à caractère professionnel, les élèves de première année de bac pro vente du lycée Louis Audouin Dubreuil ont décidé de créer une mini entreprise.

Cette mini entreprise est affilié au réseau « entreprendre pour apprendre » (voir texte en italique).
Le réseau apporte des supports pédagogiques permettant la création et l’exploitation de la société. Les élèves ont choisi pour activité la vente de café, chocolat et jus de fruits issus du commerce équitable. Equalyc’ (équitable au lycée) fonctionne comme une véritable entreprise avec un PDG, un directeur général, commercial, financier, administratif et technique. Ils remplissent les missions liées à l’activité de l’entreprise.

L’objectif est de vendre les produits à une clientèle de particuliers. Pour développer le chiffre d’affaires, les élèves entrepreneurs souhaitent organiser des stands pour présenter leurs produits en toutes occasions possibles : foires, des salons et événements particuliers.
Par exemple : journée portes ouvertes dans des établissements scolaires ou des entreprises, journées du développement durable…

Les mini entrepreneurs ont choisi des produits du commerce équitable parce qu’ils sont soucieux d’effectuer leur futur métier en respectant les hommes et la nature : Les Hommes en permettant aux les producteurs et les fabricants en leurs d’obtenir un salaire qui corresponde à leur travail (commerce équitable), les Hommes en offrant aux consommateurs des produits de bonne qualité et bon pour la santé (label agriculture bio), et enfin, la nature en laissant une planète propre pour les futurs générations (agriculture propre et développement durable).

Les élèves préfèrent commencer leurs activités par une gamme restreinte des produits de leur fournisseur « ETHIQUABLE ». Les produits proviennent principalement du Pérou, du Mexique et de Bolivie.

L’assemblée générale constitutive qui s’est déroulée au lycée le 17 février 2009 a réuni les actionnaires de l’entreprise ou leurs représentants, le chef d’établissement, son adjoint et le professeur qui pilote le projet.

Le président, Troubady Kevin, après avoir remercié les membres de l’assemblée de leur présence, a décliné l’ordre du jour non sans émotion. Chaque directeur a ensuite présenté son rôle et l’état d’avancement des activités dont il a la responsabilité.

Chaque élève de Bac Pro Vente aura la fonction de commercial, et donc devra tenir un stand et vendre des produits, ce qui correspond aux référentiels du diplôme qu’ils préparent. Un groupe de Terminal Bac Pro Comptabilité accompagne le projet afin de prendre en charge le service financier de la mini-entreprise.

Le chef d’établissement a souhaité préciser qu’il apporte tout son soutien au projet et qu’il souhaite voir l’entreprise. Il rappelle que les élèves doivent impérativement relever l’engagement qu’ils ont accepté.

Pour relever cet engagement les élèves ont choisi de monter un stand le jour des portes ouvertes du lycée, en salle des professeurs et dans leur collège d’origine le 31 mars et/ou aux portes ouvertes des établissements. Le directeur commercial et le Président Directeur Générale recherchent de nouvelles opportunités de monter des stands…

Pour tout contact ou informations complémentaires veuillez contacter :
Président Directeur Général : TROUBADY Kevin : 06 71 28 19 46 – Directeur Général : COSSET Benjamin : 06 74 11 15 34
EQUALYC’ : 1 rue Philippe Jannet 17400 St Jean d’Angély – @ : equalyc@laposte.net


Entreprendre pour Apprendre France est une fédération nationale d’associations. Elle adhère au réseau européen JUNIOR ACHIEVEMENT – YOUNG ENTERPRISE. Son but est d’initier les publics scolaires à la vie économique. Elle contribue pour cela principalement à la création de Mini-Entreprises dans les collèges, lycées et établissements d’enseignement supérieur.

Des études indépendantes montrent que les élèves qui participent à ces projets disposent par la suite d’une meilleure connaissance du monde économique, sont davantage disposés à entreprendre et ont un taux de réussite supérieur à la moyenne. Ils sont également plus confiants et créatifs, disposent de meilleures capacités de travail en équipe et de prise de décision et se sentent davantage concernés par la responsabilité sociale des entreprises.

Les Mini-Entreprises sont reconnues par la Direction Générale Entreprises de la Commission Européenne comme une « Best Practice in Entrepreneurship Education » .
Source : http://entreprendre-pour-apprendre.fr